Actu-m’en diras tant Mars 2021

Le titre de l’Actualité auquel vous avez échappé (« Personne n’obligera le pot de terre à taire ce que se permet le pot de fer de faire » (Jean Brasier 1910-2003):

LA FRANCE DE LA TRICHE

Nota bene préalable très important : Les personnes dont je parle ci-après ne constituent pas, Dieu merci, la majorité de la catégorie sociale à laquelle elles appartiennent. Malheureusement, vous connaissez l’expression « Il suffit de quelques fruits pourris (ou véreux) pour gâter tout le cageot »…

Tout le monde se tait, et pourtant tout le monde est au courant ! Le covid est une bien pénible situation, mais à y regarder de près, beaucoup de nos compatriotes sont des enfoirés d’hypocrites qui font semblant de gémir de douleur alors que les effets de la pandémie ne cessent de les engraisser.

Et d’abord les entrepreneurs, les commerçants, bref tous les patrons qui emploient du personnel, le déclarent au chômage partiel, encaissent les aides afférentes tout en continuant d’utiliser tout ou partie de ce même personnel !

Les salariés qui, non seulement émargent à ce même chômage partiel, mais reçoivent « au noir » des compléments pécuniaires.

Les commerces de bouche qui ont sauté sur l’occasion pour augmenter sensiblement leurs marges bénéficiaires. Comparez le coût de votre chariot du supermarché d’il y a 13 mois par rapport à celui d’aujourd’hui pour des achats identiques, il y a de quoi frémir !

Une majorité d’enseignants qui profitent en usant et abusant du droit de retrait pour ne pas en foutre une rame pendant des mois et des mois (ex : UNE présomption de cas suspect et on ferme toute l’école pendant 15 jours !), mais qui n’oublient pas de se plaindre comme quoi certains compléments ne leur sont plus versés (genre participations aux Conseils de Classes… on croit rêver !)

Les collégiens, lycéens et étudiants qui se laissent aller à une douce fainéantise en pariant sur le fait que les correcteurs de leurs examens seront d’une grande mansuétude. Forcément, sinon il faudrait retenir en redoublement quasiment toute une tranche d’âge.

Les politiciens hors-majorité qui jettent leur venin sur le Gouvernement actuel, en se gardant bien de proposer une solution alternative valable.

J’ai gardé pour la bonne bouche le monde des soignants : Je ne parle pas des cadres moyens ou inférieurs (aides-soignants, infirmiers, personnel administratifs) qui sont cependant plus ou moins complices, mais des cadres supérieurs et/ou dirigeants (médecins, professeurs, chefs de service). Il y a un énorme scandale que les instances supérieures savent pertinemment mais qui ferment les yeux, on déclare « décédé du covid » des personnes mortes d’une toute autre pathologie. J’ignore quel bénéfice les intéressés tirent de ces mensonges, mais c’est dégueulasse, et ces pinocchios en blouse blanche viendront te parler de leur éthique et de leur déontologie. Quelle honte ! J’affirme cela parce que j’ai un cas précis sur lequel je puis témoigner, mais j’ai ouï dire d’autres cas partout en France, DOM et TOM.

Bonus Tintin

Trouvé sur le web:

Inspiration perso :

  1. Jean-claude Romera dit :

    De nouveau un bon cru à déguster sans modération. Merci à Gigaproduction de nous raviver les méninges.

  2. oswaldo dit :

    Merci à  » l’Artiste du détournement » pour cette nouvelle série qui fustige la connerie ambiante!

  1. There are no trackbacks for this post yet.

Laisser un commentaire