Archive for novembre, 2020

Raimondorama 54

Posted in Oulibouf on novembre 20th, 2020 by gerard – 2 Comments

Alban
Je ne refuse pas vos mains sur mon séant,
Disait la Tante Emma à son neveu Alban,
Mais il convient d’œuvrer avec délicatesse
Et ne point torturer mes délicates fesses
Que vous avez tendance, non pas à caresser,
Mais que vos doigts impies ne cessent de pincer.
Il faut mon cher neveu, savoir vous retenir,
Modérer ces transports qu’il convient d’assagir,
Ne point vous comporter comme un vil suborneur
Mais comme un galant homme, avec de la douceur,
Et ne jamais confondre en pareille occurrence
Les gestes incongrus d’avec la prévenance,
Car on se doit d’agir non point avec rudesse
Mais avec plus de tact et de délicatesse :
Caresser tendrement ces globes savoureux
En y mettant toujours autant que faire se peut,
Certes un brin de passion et de galanterie,
Mais avec bienveillance et avec courtoisie.
Je vous le dis, Alban, je ne repousse point
Les élans passionnés de vos gracieuses mains,
Qui apportent à mon corps un doux frémissement
Délectable prélude à l’orgasme puissant,
Mais il convient de mettre à ces tendres touchers
Un peu plus de douceur et de légèreté.

Ainsi parlait Emma, nue sur ses draps de lin
Auprès de son neveu aux fureteuses mains,
Qui cessa de pincer les fessières rondeurs
Pour déposer alors sa bouche avec ferveur
Et offrir tendrement un baiser chaleureux
Aux splendides appâts qu’il avait sous les yeux ;

Et durant ce temps là, de ses doigts indiscrets
Il s’était introduit en ces recoins secrets
Provoquant chez l’amante un délicieux frisson
Qui lors se termina par un cri de passion :
Un exquis feulement longuement exhalé,
Heureux tressaillement de la femme comblée.
Raimondo – 2020

Philémon
Tante Emma ce jour là entre ses seins pulpeux
Branlait doucettement le vit de son neveu.
Philémon appréciait ces légers frôlements
Qu’il avait découverts lorsqu’il eut ses quinze ans ;
Emma lui fit cadeau pour son anniversaire
De la tendre pression de ses rondeurs mammaires
Et le lent va et vient dura jusqu’au moment
Où il se produisit un grand chambardement :
L’éclosion du plaisir, l’éruption jaillissante
En flots discontinus d’une sève brulante.
Cela fut merveilleux pour le jeune garçon
Qui ne connaissait point ce délicieux frisson ;
Dès lors souventes fois, la tante et son neveu
Reprirent à loisir ce geste savoureux
Qu’appréciait Philémon et que la Tante Emma
Egérie accomplie ne lui refusait pas.
On ne s’en tint pas là, le neveu découvrit
D’autre façon d’œuvrer et d’autres griseries :
La pirouette d’amour, la sucette artésienne
Le petit doigt errant de la lusitanienne,
Le trépidant galop de la femme d’Hector,
La levrette endiablée du grand conquistador,
Tous ces jeux amoureux, ces charmants stimuli
Qui évitent d’entrer dans la monotonie.

De cette époque là, Philémon conserva
Un goût très prononcé pour les pulpeux appâts ;
Les femmes de sa vie, brune blonde ou châtain,
Eurent pour le combler de très opulents seins.
Raimondo – 2020

Le cousin
Emma, je t’en supplie, ne me repousse pas,
Laisse-moi dénuder tes délicieux appâts,
Te souvenant du temps heureux de la jeunesse
Où sur le vert gazon nous faisions des prouesses.
Tout était simple alors, tu n’étais point rebelle
Et tu laissais mes mains errer sous la dentelle,
Caresser tes rondeurs, titiller tendrement
Ces tétons qui s’offraient à mes attouchements
Tu n’opposais alors à mes désirs secrets
Ni le moindre refus, ni le moindre rejet.
Sans te lasser jamais, souviens-toi qu’autrefois
Tu offrais constamment ton corps à mes émois ;
Tu feulais de plaisir lorsque sous ma caresse
Il vibrait longuement, frémissant d’allégresse,
Et nous chantions tous deux la tendre mélopée
Afin de rassasier nos sexes affamés.
Mais c’était autrefois ; pourquoi donc en ce jour
Rejettes-tu Emma, tous mes gestes d’amour,
Pourquoi refuses-tu, sur ta peau satinée
Mes mains qui à nouveau veulent t’émerveiller,
Te combler de plaisir et tout comme naguère
Faire exulter ton corps de fort belle manière

Emma aurait aimé avec ce beau cousin
Faire encor des folies comme en des temps anciens,
Mais ce jour-là hélas, elle n’osa avouer,
Qu’elle devait être sage, étant indisposée.
Raimondo – 2020

Actu-m’en diras tant Novembre 2020

Posted in Actualités & hors-série on novembre 10th, 2020 by gerard – 4 Comments

Y’en a marre ! Assez d’atermoiements ! Des actes forts SVP ! Depuis quasiment deux générations, et surtout depuis Chirac, la France est confrontée à des actions terroristes sanglantes dont le fondamentalisme islamique porte l’entière responsabilité. Avec les bougies-à-la-con et les fleurs-à-la-mords-moi-le-zgaï, les divers gouvernements qui se sont succédés n’ont rien fait de sensiblement plus fort. On nous a rabattu les oreilles avec des « Mobilisons-nous ! La France est en guerre !… » et c’est tout ! On continue à accueillir, héberger, loger, nourrir, soigner une bande de pégreleux dont la seule pensée est de nous cracher dessus et de nous égorger pour gagner leur paradis. Vous me connaissez maintenant depuis assez longtemps pour savoir que j’ai toujours été contre l’extrême-droite. Mais force est de constater que Marine Le Pen n’a pas à beaucoup s’exprimer pour collecter de plus en plus d’adhérents au RN. Comme rien d’essentiel n’a été décidé, le bon peuple, affolé, se tourne vers la seule voix qui promet des mesures draconiennes pour endiguer, voire éradiquer tous ces assassins.

« Libération » et Jean-Luc Mélanchon ont senti le vent tourner et ils essaient de limiter la casse dans leurs rangs. Pédale douce pour les jeux-de-mots provocateurs de Libération et propos stupéfiants du Mélanchon tout sucre et tout miel avec les catholiques. C’est sidérant quand on sait combien ces gens-là ont versé de l’huile sur le feu en fustigeant tout ce qui était tricolore, en magnifiant l’émigration et en portant aux nues leurs « frères » musulmans.

La Gauche et la Droite « traditionnelles » ont été dynamitées de l’intérieur par Sarkozy et Hollande pour éviter toute personne qui aurait pu leur faire de l’ombre. Résultat des courses, nul n’a assez de charisme pour s’imposer dans ces partis qui furent naguère si puissants. Quant à Macron, les jalousies, les rancoeurs, mais aussi l’incompréhension dans cette crise sanitaire jamais vue dans notre Histoire s’accumulent et je crains qu’à ce rythme le 2ème tour des Présidentielles de 2022 ne lui joue un mauvais… tour. Le RN risque fort d’arriver « dans un fauteuil » aux Affaires sans s’être beaucoup cassé la nénette. A moins que…

A moins que ledit Macron ne fasse étalage de la force, et immédiatement : refouler les fichiers S à double nationalité sans exception, faire passer tous les activistes devant des tribunaux militaires (puisque nous sommes en guerre et que ce sont les seuls où la peine capitale existe encore), couper inexorablement les aides financières aux musulmans qui n’auraient pas fait publiquement acte d’allégeance à nos valeurs républicaines et laïques (le porte-monnaie est un argument très fort pour tout un tas de parasites qui, grâce à X femmes et Y enfants, vivent largement à nos crochets sans rien faire), arrêter la construction de mosquées, d’écoles coraniques, etc… Aucun prosélytisme musulman ne doit être dorénavant toléré, notamment en matière de Droit (ex : La charia n’est pas une loi française que je sache) et de Devoir (Aime le pays qui t’accueille et qui te fais vivre). S’il y a des mécontents, qu’ils aillent donc se faire dorloter chez leurs frères fortunés d’Arabie Saoudite ou des Emirats Arabes (qui jouent un double jeu depuis toujours) ou qu’ils retournent sur la terre de leurs ancêtres où tout est tellement si beau et paradisiaque ! Mais çà, Monsieur le Président, il faut le faire TOUT DE SUITE, et passer en force avec des Ordonnances si c’est nécessaire et comme notre Constitution vous y autorise !

Je sais, tout ça n’est pas démocratique, mais à force de nous gratter le nombril jusqu’à se l’infecter avec des « Nous sommes le pays des Droits de l’Homme ou nous sommes un pays de Droit-tout-court », on va se retrouver à court terme avec une fasciste aux commandes ou, à moyen terme, des barbus sanguinaires pour tout régenter. Et là, mon coco, tu me reparleras de « Démocratie » !…Et ce sera trop tard !

Actu-m’en diras tant Novembre 2020 – Spécial Trump

Posted in Actualités & hors-série on novembre 10th, 2020 by gerard – 2 Comments

Parce que le personnage est truculent de nature, parce que les grandes gueules sont toujours plus intéressantes à gérer que les gens couleur muraille, mais surtout parce que ledit personnage va bientôt disparaître de l’actualité, je me suis dit qu’un petit medley sur Donald Trump devenait absolument nécessaire. En effet, dans mes réserves j’avais quelques bêtises sur lui et il est évident qu’il vaut mieux les publier sans délai :

Gigaproduction ? Mettez-m’en donc une douzaine !

Posted in Actualités & hors-série on novembre 1st, 2020 by gerard – 2 Comments

Aujourd’hui, Gigaproduction a douze ans ! Profitons-en pour célébrer cet évènement car j’ignore vraiment s’il y en aura un treizième. Quoiqu’il en soit, haut les coeurs pour cet anniversaire ! Merci surtout à tous nos lecteurs, fidèles ou occasionnels; sans vous, nous n’existerions pas !

Bonus anniversaire : Diptyques « fonds de tiroir » Novembre 2020

Posted in Actualités & hors-série on novembre 1st, 2020 by gerard – 2 Comments

Il arrive quelquefois qu’en illustrant une série sur un thème spécifique je n’arrive point à caser des diptyques qui déséquilibreraient le formatage habituel, à savoir, à 99%, la dizaine d’images. Voici donc, sur des thèmes très divers, quelques « laissés-pour-compte » que je n’arrivait pas à publier précédemment (Histoire, Islam, Nains, Mariages) :

Blagues Novembre 2020

Posted in Uncategorized on novembre 1st, 2020 by gerard – 2 Comments