Blagues Septembre 2020

Nouvelles de la Rentrée : Elles ne sont pas folichonnes. Raimondo, mon très cher ami Raimondo, est obligé de retirer sa collaboration à Gigaproduction pour des raisons impératives de santé. Il en est le premier désolé, mais ce ne serait désormais pas prudent qu’il forçât ses aptitudes (notamment sa vision) pour continuer sa participation poétique au site.

A raison de trois poèmes mensuels, nous pourrons tenir pendant 5/6 mois grâce à ce prolifique et talentueux auteur. Une fois lesdites réserves épuisées, je me retrouverai seul pour faire tourner la boutique. Vous pensez bien qu’après la défection de Michel, le décès d’Adhémar et la mise sur la touche de Raimondo, je ne pourrai pas assurer la périodicité actuelle des articles. Le contrat que j’ai avec la société belge Alêthês qui m’héberge, assure la maintenance et la protection du nom va du 26 Octobre de l’année en cours jusqu’au 25 Octobre de l’année suivante, j’envisage de renouveler ce contrat encore une année. Au-delà, je serai livré aux attaques des hackers et autres pirates en tous genres qui infectent le web. Je pourrais sans doute me maintenir encore quelque temps, en tout cas jusqu’à une panne technique ou une attaque puissante d’un cybernaute contre laquelle je serai incapable de trouver une parade. Nous finirons vérolés jusqu’au trognon… mais pavillon haut ! J’espère qu’on vous aura fait passer de bons moments de rigolades; nous nous serons bien amusés, on souhaite qu’il en sera de même pour vous chers lecteurs fidèles du premier jour ou éventuels visiteurs d’il y a une heure !

Il existe une autre parade, mais je la propose en vain depuis si longtemps que je serais étonné qu’elle aboutisse : C’est d’avoir un volontaire à l’humour aussi déjanté que le nôtre, sachant potablement écrire et s’engageant dans la durée pour être un nouveau collaborateur de Gigaproduction (NB : Faites votre proposition dans n’importe quel commentaire sur un article que je pourrais bloquer ou non à la parution, j’aurais ainsi accès à votre adresse mail). « Wait and see » auraient dit les anglais, « espero que si » ajouteraient des italiens…

  1. Jean-Claude Romera dit :

    Cet épisode de Gigaproduction est, en raison de l’état de santé de Raimondo, morose. Je veux lui dire tout le bien que je pense de l’homme et de l’excellent travail qu’il a produit. Ce diable de génie va nous manquer. Je lui souhaite une meilleure santé. Merci MONSIEUR Raimondo de nous avoir tant donné. Heureusement que Gérard est là pour maintenir la flamme. Chapeau les gars. Votre admirateur.

    • gerard dit :

      Beaucoup d’émotion en te lisant cher Jean-Claude. Ce sont des lecteurs tels que toi et quelques autres (trop peu nombreux hélas !) qui nous ont donné le tonus pour continuer cette folle aventure. Merci l’ami !

  2. oswaldo dit :

    Cette série est fort réjouisssante.
    Hélas notre joie est teintée de tristesse en apprenant que notre poète gaulois est si malade, qu’il doit nous quitter. Ses poèmes si sensuels ; qui nous rappelaient des douces sensations de jeunesse vont nous manquer.
    Il a toute notre reconnaissance . Nous lui souhaitons une belle et sereine continuation et la meilleure santé possible.
    Quant à toi Gérard merci de continuer à nous réjouir de tes délires, car nous en avons bien besoin…

    • gerard dit :

      Merci gentil Oswaldo pour toutes ces lénifiantes paroles. J’ai promis à Raimondo de prendre de ses nouvelles de temps en temps…
      Je pense que ça doit lui faire chaud au coeur de constater en quelle estime il est tenu par les fidèles de Gigaproduction. Prends-bien soin de toi l’ami !

  1. There are no trackbacks for this post yet.

Laisser un commentaire