Actu-m’en diras tant Décembre 2018

Quand le prix de l’essence flambe, la situation devient explosive.

Le problème de l’agitation actuelle n’est pas que l’essence ou les taxes. Des réformes, il en faut, et pas qu’un peu ! C’est essentiellement une question de dosage et de répartition. Un calendrier plus étendu dans le temps n’aurait pas donné ce sentiment d’accumulation (essence, gaz, électricité, etc…), les gens de condition modeste ont eu l’impression de se noyer dans ces nouvelles taxes. Au-dessus de tout, ils ont mal vécu que ce soit toujours aux mêmes à qui on demande de se serrer la ceinture, les possédants n’ont jamais été inquiétés… Hélas, maintenant c’est devenu une contestation attrape-tout, et tous les peigne-cul s’y mettent (ambulanciers de mauvaise foi qui te facturent des trajets fictifs, routiers qui n’ont pas grand-chose à perdre puisque, de toute façon, ils ne peuvent actuellement plus faire leur travail, et…).
Comme une bande de minables de tous bords politiques (de Mélanchon à Le Pen, en passant par ces clowns de Dupont-Aignan et Lassalle, ou ce vieux cheval de retour de Hollande), de nos élites intellectuelles à la mords-moi-le-zgaï (BHL, Finkielkraut, Michéa, Onfray*…), ou du showbiz (cet has-been de Pierre Perret, cette enflure de Dieudonné, cette vieille cagole de BB…), Gigaproduction, victime comme tout un chacun, de MANIPULATION, se doit également de faire de la RECUPERATION, à l’image de la CGT, des syndicats de ploucs  ou des 95% de petits merdeux de lycéens qui ne voient là que l’occasion d’ajouter au bordel ambiant. Que chacun se rappelle « l’après-Mai-68 » et les désillusions qui en ont suivies… Voici donc quelques vaticinations sur les « gilets jaunes » (NB: La 1ère rafale est de temps en temps retouchée par votre serviteur).
= « Cette jacquerie me plaît ! » (Michel Onfray, peut-on faire plus méprisant en si peu de mots ?)

La 2ème rafale est 100% l’oeuvre d’internautes humoristes:

…Mais, en creusant à peine, vous en trouverez beaucoup d’autres sur le web… Il y a aussi des plaisanteries du genre:

Monsieur & Madame Fontunbouchon ont deux fils : Gilles et John.

Epouvantable ! La tombe de six membres de la même famille repérée au cimetière : « Ci-git les Jones ». Etc, etc…

  1. Romera dit :

    Toujours aussi jouissif. Mais où vas-tu chercher tout çà ? Il y a du jus de gamberge derrière cette production facétieuse. Que voulez-vous je ne m’en lasse pas.

  2. Oswaldo LONG dit :

    Belle série avec des détournements savoureux.

    C’est toujours un moment agréable que de feuilleter tes images d’actualité . Merci Gégé

  1. There are no trackbacks for this post yet.

Laisser un commentaire