Des « à-peu-près » triomphants

apeuprès01 « Le fameux Damoclès mangeait tant d’haricots

Qu’il faisait constamment retentir les échos :

Les pets de Damoclès! » (E.Rimbault)

Cet été, sur la plage, j’ai encore fait mon miel de « Pour tout l’or des mots » de Claude Gagnière . J’y ai redécouvert un Prince injustement méconnu du calembour et de l’à-peu-près : Eugène Rimbault (1880-1952) ; ses homophonies sont souvent laborieuses mais, bon sang, que c’est drôle ! Je me suis lancé, moi aussi, dans l’affaire au nom de l’Oulibouf et à coup de distiques ou de quatrains. Quand c’est dans le langage commun, j’ai mis « connu », et quand c’est vraiment trop tiré par les cheveux je vous ai signalé l’explication en caractères gras.

« La courbe du chômage _ prédit le Président_

Descendra en Décembre, peut-être même avant ! »

Président astrologue, pour que rien ne se perde,

Ta courbe du chômage plongera dans* la m…

Ce faux-mage de Hollande.(connu)

* : Si vous êtes socialiste, remplacez par « sortira de ». 😀

***

Voir ce Premier Ministre marque les esprits ;

Tous médias confondus, il rafle tous les prix :

Le Ayrault de télé marque !

***

Il jacasse, il jacasse à n’en plus finir

Devant l’océan bleu, en n’ayant rien à dir’

Lang député, Lang de belle mer !

(Langue de p… et langue de belle-mère)

***

Un bocal, puis un autre, remplis d’une onde amère,

N’admettent point que la télé puisse se taire :

Bocaux y nient l’eau rance !

(Laurence Boccolini)

***

Eternel ! Je t’invoque, car peu souventes fois

Tu m’invites à te joindre en Russie ou chez toi :

J’ai rares départs, Dieu !

***

La Nabilla a un swag qu’elle gère,

La bimbo se croit toujours la plus belle.

C’est en marchant au pas des légionnaires

Qu’on note le rouge de ses semelles :

« Tiens ! Voilà Louboutin (bis) ! »

***

Jouant avec le dessus d’un sac en feutrine,

Mon Kamel évolue dans un monde de p…

Entre les nœuds mon beur bat l’anse.

***

Ministre-modèle qui est probe en ménage,

Mais dont le fondement ne fut pas toujours sage :

Ainsi font fion-Fillon les petits maris honnêtes !

***

«_ Comment Guy conduit-il toute l’armée des perses ?

_ Très simplement, Ô Ministre aux lèvres qui gercent,

Ben… Guy guide mèdes ! »

(Benguigui de mes deux…)

***

A la cantine de ce provider français,

On a servi ce jour un repas japonais :

On a du sushi à SFR.

(NB: Je ne suis pas mécontent de çui-là!)

***

Le Ministre de l’Intérieur fut un peu brêl

Car il hésita à virer du personnel :

Valls a mis le temps : « Au suivant ! »

***

Cruel jour de deuil ! Amenez le pavillon !

Et surtout gardez l’oeil sur « Nasole-Avorton » !

Ce Stéphane a vraiment tout du batracien

Qui croasse à l’envi comme un rhétoricien :

Voir le crapaud en Bern.

(Voir le drapeau en berne)

***

Alité trop amène : « Mes fromages Madam’ ! »(connu)

Ou : « Enchanté de faire votre plein d’essence ! »(connu)

Voilà un gars pas fait pour fréquenter les rams

Ou pour tester, d’un ordi, la toute puissance :

Il est trop au lit pour être au Net.

***

Tu seras Garde des « sots » et des prisons,

Mais des geôles n’oublieras d’en clore les gonds.

Sinon, l’ancien Ministre des Sports, en cavale,

S’enfuierait sans payer son beau ballon ovale :

Taubira pas d’affermer Laporte !

***

A la télé Nanard crie pour se justifier,

Il vrille nos tympans !… Mais peut-on s’y fier ?

Le Tapie perçant.

***

Cette année-là, dans le Maghreb, le renouveau

Apporta pluie et soleil à égal niveau.

Les terres en profitèrent avec satisfaction

Et donnèrent une pléthore de productions :

Le Printemps arable.

***

Il avait acheté, pour sa fille et sa femme,

A dix lieues de Nassau, une cabane infâme :

Baraque aux Bahamas.

***

C’est pas vrai, Morales était fort sympathique !

Alors qu’on l’a fait passer pour un éthylique :

Arrête ton charre Benur(eau) !

***

Que dire de ses eaux qui ne sont pas des larmes ?

Au cœur de la Savoie, son harmonie nous charme :

En Evian la musique !(connu)

***

Eh oui, c’est la meilleure ! C’est la bière d’Alsace !

Et qui défile toujours en première place :

En avant la Mutzig !(connu)apeuprès02Pour les deux derniers, la « chute » n’est pas perso :

L’été est fini,

Lors, on a la pluie !

Sur le rivage gris, qui fut un lupanar,

Restent un seau d’enfant… et des bouts de cigar’ : (GC)

Seau d’eau, mégots morts… (Jacques Prévert)

***

« La métamorphose » est l’oeuvre d’un sapajou ! »

Disait-il en enlevant son slip kangourou : (GC)

Il avait fait Kafka dans sa culotte. (Henri Jeanson)apeuprès03Voilà pour cette fois; si ça vous a intéressé, faites-le moi savoir dans vos commentaires, car j’ai encore deux autres fournées prêtes à l’envoi… Comme d’habitude, je vous encourage à m’envoyer vos productions personnelles à gigagc@live.fr en vue d’une publication ultérieure; mais bon… je suppose que je prêche dans le désert une fois de plus…

  1. Dégueubio dit :

    Je kiffe grave, respects!

Laisser un commentaire